Rechercher

20 ans du Festival de Jazz de l’Hospitalet – l’événement musical de l’été à Narbonne

Text
Jazz l'Hospitalet
·
Foto
Jazz l'Hospitalet
Pour les 20 ans du festival, les rythmes jazz, funk, soul et reggae sont à l'honneur. La promesse de six soirées mémorables et dignes d'un tel événement !

Chaque soirée débute par un dîner de gala servi dans l’enceinte du Château : en pleine nature, au milieu des vignes d’un domaine en biodynamie. Puis, à la nuit tombée, le concert débute sur une grande scène côté cour, suivi d’une soirée dansante au milieu des vignes.

« Souvenirs… Nous venions d’emménager au Château l’Hospitalet. Je me promenais dans les bâtiments par un de ces soirs où les rêves semblent particulièrement réels et j’ai été frappé par une sorte de silence. J’ai pris conscience de ce quelque chose de particulier, qui permettait de s’imprégner de l’art de vivre. De la musique, pour être exact. Non pas la mélodie harmonieuse du vent sifflant dans la cour du domaine, mais la musique langoureuse d’une « bulle de jazz ».

C’est ainsi qu’est né, il y a exactement 20 ans, le festival de jazz de l’Hospitalet. Célébrer un tel anniversaire cette année est une joie que je suis fier de partager avec tous les artistes qui se sont produits ici, nos invités – nos merveilleux habitués qui reviennent chaque année et ceux qui nous rejoignent une ou deux fois lors de ces belles soirées, le grand public, ainsi que les partenaires qui nous soutiennent depuis le début.

A l’occasion de notre 20ème anniversaire, je souhaite que ce soit un moment de grande fête pour tous. Les artistes en lice et les surprises que nous avons prévues m’aideront sans aucun doute à concrétiser ce souhait ! »

Bild 4 GERARD BERTRAND CREDIT PHOTO ULRICH LEBEUF 2020
GERARD BERTRAND 2020 Photo: Ulrich Lebeuf / M.Y.O.P

Dimanche 16 juillet Ibrahim Maalouf avec comme invité The HaÏdouti Orkestar

Tout commence par des gens qui se déplacent d’un endroit à l’autre. Ce sont ces nomades qui ont construit les cultures sédentaires auxquelles la grande majorité d’entre nous se sentent aujourd’hui appartenir. Depuis que notre existence est définie par le lieu où nous sommes nés et où nous vivons, il est devenu très difficile d’imaginer vivre autrement. Et pourtant, ces cultures nomades inspirent chaque jour des films, des livres, de la musique, de la peinture, de la danse, du cirque, du commerce, etc. De l’Inde à l’Europe de l’Est, du sud du Mexique au nord des États-Unis, de l’Afrique subsaharienne à l’Afrique de l’Ouest et au Brésil, de l’Afrique du Nord à l’Europe, les gens ont toujours migré dans le monde entier. Et les cultures futures sont fondées sur ce brassage de populations. Ce brassage n’est pas toujours bien accueilli, car l’étranger a toujours été craint. La musique qui naît de ces rencontres peut être apaisante, nostalgique, festive, mais aussi porteuse de révolte. Chaque thème, chaque mélodie devient un hymne : hymne aux déplacés, hymne au temps, hymne aux espaces « mouvants », hymne aux hommes et aux femmes qui ont besoin de s’entendre malgré leurs différences. Je vous invite à nous rejoindre pour la soirée d’ouverture du 20ème anniversaire du Festival de Jazz de l’Hospitalet avec le Haïdouti Orkestar, composé de musiciens venus d’un peu partout : Europe de l’Est, Afrique du Nord, Europe du Nord, Andalousie et Moyen-Orient, etc.

Bild 5 Tournée Ibrahim Maalouf invite Haïdouti Orkestar cPhoto Paul Bourdrel Nuits de Fourvière
Ibrahim Maalouf mit dem HaÏdouti Orkestar als Gast

Lundi 17 juillet Nile Rogers & Chic

Créateur infatigable de tubes, Nile Rodgers a écrit, joué et produit pour les plus grandes stars du monde, dont Madonna, Daft Punk, David Bowie et, plus récemment, Beyoncé. Oui, le cofondateur de Chic est aujourd’hui une légende de la musique. Sa guitare préférée est une Fender de 1959. Avec elle, Nile Rodgers nous a fait passer de bons moments. Il fait danser tout le monde, écrit les histoires les plus lyriques et nous donne envie de danser. Il est comme une véritable cure de vitamines. Si tout le monde veut travailler avec Nile Rodgers, c’est parce que ce membre du Rock and Roll Hall of Fame, amoureux du disco, du funk et de la soul, est un génie dans l’âme. David Bowie est tombé sous son charme. Le résultat fut Let’s Dance. Madonna lui a donné les clés du studio. En retour, nous avons eu Like A Virgin. Les Daft Punk lui font de l’œil. Get Lucky est né. C’est évident : avec ses lunettes teintées, Nile Rodgers transforme tout ce qu’il touche en joyau musical. C’est que ce virtuose de Greenwich Village, élevé aux rythmes de la Beat Generation, trouve toujours le truc qui fait la différence. Sous le doux poids de ses accords légers, les idées fusent à la vitesse de la lumière. La recette de son succès est un délicat mélange de joie de vivre, d’envie de jouer et de plaisir à créer les sons les plus audacieux. Mais tout cela se fait avec la même finesse d’esprit. Les riffs sont subtils, toujours juste ce qu’il faut, jamais trop. Nile Rodgers est comme ça. Il aime entendre la perfection, car la musique est son moteur.

Bild 6 Nile Rodgers Chic
Nile Rogers & Chic

Mardi 18 juillet Ben Harper & The Innocent Criminals

Ben Harper est de retour en France cet été avec les Innocent Criminals pour interpréter les titres de son dernier album Bloodline Maintenance. Ce 17e opus, à la fois politique et révélateur sur le plan personnel, est courageux et intensément soul, redéfinissant la forme du Black Americana, un croisement de hip hop, de blues et de jazz. À propos de ce nouvel album, Ben Harper a déclaré : « C’était comme si j’allais de l’avant : « C’est comme si j’allais de l’avant et que je m’aventurais dans des endroits où je n’étais jamais allé auparavant. Je prenais tout ce que j’avais appris de tous les autres albums, je mettais le feu à tout cela et je repartais à zéro. Et je savais que les sons que j’entendais dans ma tête étaient si peu orthodoxes que je devais en faire la plus grande partie moi-même. » Et c’est ce qu’il a fait : en plus de la guitare, de la basse et de la contrebasse, Ben Harper a également enregistré la batterie de l’album. Les rythmes accentués sont grandement influencés par l’inventivité du hip hop et son utilisation des paradigmes séculaires de la soul, du blues et du jazz, tous enveloppés ensemble et reconfigurés en une nouvelle sorte de Black Americana. Ce sera un grand concert!

Bild 7 Ben Harper photo PRIMARY credit Evil Vince Photo
Ben Harper & The Innocent Criminals

Mercredi 19 juillet Tower Of Power

Originaire d’Oakland, en Californie, aux États-Unis, Tower of Power est sans conteste l’un des plus grands noms de la soul, du funk et du R&B avec sa section de cuivres très caractéristique. Né d’une rencontre fortuite entre Emilio Castillo et Stephen « Doc » Kupka, jouant respectivement du saxophone ténor et du saxophone baryton, Tower of Power est certainement l’un des groupes les plus réussis et les plus prolifiques de l’histoire du rhythm and blues. Il est un élément essentiel de l’histoire de la musique jazz funk. Avec l’arrivée du chanteur Rick Stevens, le groupe enchaîne les succès, notamment So Very Hard To Go et What Is Hip ? S’ensuivent d’extraordinaires collaborations avec des groupes comme Aerosmith, Heart, le Grateful Dead et John Lee Hooker, tandis que le groupe lui-même est toujours au sommet de son art. En tournée cet été pour le plus grand plaisir de ses fans en Europe, Tower of Power fera un passage remarqué au Château l’Hospitalet.

Bild 8 Tower Of Power
Tower Of Power

Jeudi 20 juillet Selah Sue

A 32 ans, Selah Sue est l’une des valeurs sûres de la scène belge actuelle. Son troisième album studio, Persona, marque une renaissance artistique tout en conservant une constante : une voix immédiatement identifiable, gorgée de soul et mâtinée de blues. Son ton ensoleillé porte en lui toutes les caractéristiques de la chanteuse, à commencer par son optimisme et son énergie explosive capable de galvaniser des foules entières, mais aussi sa maturité, sa pudeur, ses faiblesses intimes et son charme envoûtant. En suivant la célèbre devise de Socrate « connais-toi toi-même », Selah Sue a trouvé son équilibre et avance avec calme et confiance vers la lumière. Elle revient sur scène au festival de jazz de l’Hospitalet et se réjouit de renouer avec son public.

Bild 9 Selah Sue cMathieu Zazzo
Selah Sue, photographiée à Paris le 20 septembre 2021 par Mathieu Zazzo

Vendredi 21 juillet Big Band Brass & Guests, Robin McKelle, Cali, Yuri Buenaventura, Imany, Ben l’Oncle Soul

Pour sa soirée de clôture, l’Hospitalet Jazz Festival vous promet un concert pas comme les autres ! Un événement unique qui réunira cinq artistes qui ont marqué les 20 ans d’histoire du festival, ainsi qu’un Big Band Brass. La voix de Robin McKelle, la poésie de Cali toujours prête à se déchaîner, la chaleur colombienne de Yuri Buenaventura, le charisme d’Imany et l’âme de Ben, le tout porté par le Big Band Brass dirigé par Dominique Rieux, voilà qui promet d’être étonnant. Apparemment, les répétitions sont sur le point de commencer et les surprises ne manqueront pas ! Pas d’autres spoilers cependant jusqu’à la soirée elle-même qui clôturera cette grande session 2023.

Bild 10 jazz festival
Big Band Brass & Gäste, Robin McKelle, Cali, Yuri Buenaventura, Imany, Ben l’Oncle Soul

Tickets : JAZZHOSPITALET.COM

Contact et informations pour la presse
LAURA COULON
+33(0) 785 163 617 / +33(0) 468 455 765
l.coulon@gerard-bertrand.com

SO WINE – LAURA BOUNIE

+33(0) 636 181 795 – +33(0) 186 900 362
laura@sowine.com

Alors que l’élite mondiale du tennis se tapait la balle sur le court, l’initiateur du tournoi ne pouvait qu’observer le

WEITERE ARTIKEL

« La musique est avant tout une chose : l’émotion pure », déclare le trompettiste de jazz Till Brönner. Et sa définition

Qui ne recherche pas le calme et la sérénité, quels parents ne souhaitent pas profiter d’une pause ou d’une escapade

Une étude évalue le réseau routier de 30 villes d’Europe Selon l’analyse des données, Cologne possède le réseau de circulation